Organic Pasifika
Home of the Pacific Organic and Ethical Trade Community

Welcome to Organic Pasifika - the website of the Organic and Ethical Trade movement of the Pacific Islands.
‘Organic Pasifika’ arose from the belief of our diverse group of stakeholders that our traditional organic farming practices when strengthened, coordinated and shared will meet the changing needs of our region and peoples and carry us forward into the future.
 

Un réseau d’échange de semences à BioCalédonia
Tuesday, 01 July 2014 14:40
Les producteurs souhaitant produire selon la Norme Océanienne d’Agriculture Biologique doivent utiliser des semences et des plants biologiques de qualité et de variétés appropriées. Pour faciliter l’accès à de telles semences, un réseau d’échanges de semences a récemment été mis en place à Biocalédonia. Présentations et explications.

La Norme Océanienne d’Agriculture Biologique (NOAB) précise   « que les semences et les plants biologiques de qualité et de variétés appropriées soient utilisés. Une dérogation s’applique jusqu’en 2013 (et doit évoluer en fonction des freins rencontrer dans l’approvisionnement de semences biologiques) : lorsque les semences, les semis et les plants biologiques ne sont pas disponibles sur le marché, des semences (n’ayant pas subi de traitement chimique), des semis et des plants conventionnels peuvent être utilisés. Les semences traitées par voie chimique ne sont utilisées qu’en dernier recours et sont débarrassées de tout produit chimique avant d’être introduite dans l’exploitation »

Répondre à un besoin

Il existe pour l’instant un faible choix en semences biologiques localement. Le coût de cette semence est important et les taux de germination sont souvent décevants. Le producteur se trouve face à une impasse. Ce RES permet de mettre en commun et de préserver la diversité génétique locale et adaptée aux terroirs calédoniens et permettra peut-être à moyen terme au producteur de palier à l’importation sur certaines espèces et variétés.

Voici des familles végétales qui sont relativement simples à multiplier, car elles possèdent une forte proportion à l’autogamie

L’autogamie est une autofécondation de la plante, qui permet de retrouver le même capital génétique que le végétal porteur de semences.

Les graines issues de cette fécondation donneront donc les mêmes plantes que celle où les graines ont été récoltées.

-          Crucifères (choux, navet, radis, choux de chine)

-          Ombéllifères (persil, carotte, coriandre, cèleri)

-          Composées (salade, chicoré)

-          Solanacées (tomate, poivron, aubergine)

La conservation se fait à l'abri des rongeurs, les plus gros prédateurs, dans une atmosphère sèche et à température isotherme si possible. Des sachets papiers (type enveloppe) dans des boites en fer est la méthode utilisée par le conservatoire Vavilov de Saint Saint-Pétersbourg depuis 2 siècles (Vavilov conserve entre autre la plus grande collection de variétés de tomates fixées au nombre de 7000 !!!)

On observe souvent que les semences produites sur le lieu où elles sont mises en culture donnent de meilleurs résultats que celles venues d'ailleurs. Cela relève de l'adaptabilité au milieu, bien connu dans le monde du vivant.

Le principe du réseau

Le processus démarre par des dons volontaires des producteurs.

Ces semences serviront de base de l’échange.

L’emprunteur doit rendre le double à la récolte pour augmenter les stocks

Dans chaque groupe local réparti sur tout le territoire (Bourail la foa moindou ; Paîta ; Nouméa ; VKPP ; Houaïlou ; Maré ; Lifou) une personne est responsable d’une boite métallique où sont stockées les graines

Par un système simple, chaque producteur adhérent à Biocalédonia peut connaitre la liste des semences disponibles. Il favorisera alors la diversité de ses productions, concept important en agriculture biologique.

 

Pacific Organics is the key contributor to sustaining our cultures and improving farmer livelihoods, communities, people’s health and the environment in the Pacific.

Organic Pasifika arose from the belief that our traditional organic farming practices when strengthened, coordinated and shared will meet the changing needs of our region and peoples and carrying us forward into the future.