Organic Pasifika
Home of the Pacific Organic and Ethical Trade Community

Welcome to Organic Pasifika - the website of the Organic and Ethical Trade movement of the Pacific Islands.
‘Organic Pasifika’ arose from the belief of our diverse group of stakeholders that our traditional organic farming practices when strengthened, coordinated and shared will meet the changing needs of our region and peoples and carry us forward into the future.
 

La déclaration du tout biologique rassemble toute la population d’Abaiang
Tuesday, 21 October 2014 00:00
En 2013, la production agricole de l’île d’Abaiang (Kiribati) est devenue entièrement biologique. Depuis cette date, l’île s’efforce de répondre à toutes les exigences pour obtenir la certification biologique et œuvre pour sensibiliser sa population aux tenants et aboutissants de cette déclaration.

L’idée d’une certification biologique pan-insulaire est née d’un projet porté par le Fonds international de développement agricole (FIDA) et mis en œuvre par la Communauté océanienne pour l’agriculture biologique et le commerce éthique (POETCom), le Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS) et le Ministère de l’environnement, de l’aménagement des terres et du développement de l’agriculture. Ce projet vise à favoriser les exportations de sucre de sève de cocotier d’Abaiang grâce à une méthode de certification biologique appelée système participatif de garantie. Lors des discussions menées sur ce projet, le conseil de l’île et sa population ont constaté que l’agriculture biologique correspond bien à leur style de vie, qu’elle permettra de protéger leur environnement, fondé sur de nombreuses pratiques d’exploitation agricole traditionnelles, et qu’elle pourra générer des revenus. Par conséquent, ils ont décidé de transformer leur île en île entièrement biologique.
Cette première étape a été suivie par une campagne de sensibilisation et des activités visant à garantir que l’île respecte les règles du biologique. Le ministère, la POETCom ainsi que d’autres partenaires comme « Live and Learn » et le groupe de spectacle « Youth and Christian Living » ont participé à ces activités communautaires.

Pendant le mois de mai, un programme a été lancé sur toute l’île visant à consulter et sensibiliser la population sur la signification du tout biologique. Des visites officielles de chaque maneaba de l’île accompagnées de discussions sur les principes du biologique et des règles de la norme océanienne d’agriculture biologique ont fait partie de ces activités. Ensuite, les habitants ont répondu à une série de questions ayant pour objectif de tester ce qu’ils avaient appris lors de la discussion. Les gagnants ont été récompensés par des paquets de semences de légumes. Deux courts DVD de l’émission Pacific Way ont été diffusés, mettant ainsi en lumière le projet d’Abaiang ainsi qu’un autre projet similaire sur l’île de Cicia (Fidji).

Suite aux discussions menées dans chaque village, le groupe « Youth and Christian Living » a donné une représentation théâtrale sur le thème « planter dès aujourd’hui des racines profondes pour améliorer l’environnement des habitants d’Abaiang de demain ». La pièce parlait de l’importance et des avantages du biologique pour les villageois en matière de développement économique et de santé, et mettait en exergue les principes suivants de l’agriculture biologique dans le Pacifique : promouvoir la santé, l’écologie, l’équité, la bonne gestion, la culture et les traditions. La pièce de théâtre a également pu rappeler aux spectateurs ce qu’un système biologique ne permet pas de faire. Par exemple, il est interdit d’utiliser des déchets humains sur les cultures vivrières, la pratique du brûlis est découragée et il est important d’éliminer correctement ses déchets. Un des anciens (Unimane) a fait remarquer que cette pièce était une manière idéale pour faire passer le message, qu’elle était divertissante et informative. Il a ajouté : « nous n’avons pas souvent la chance de profiter de pièces comme celle-ci à Abaiang ; elle a plu à tout le monde, des enfants jusqu’aux anciens, et nous tous avons aussi appris quelque chose. »

Chaque communauté a ensuite participé au nettoyage de son village et aux démonstrations de pratiques biologiques, comme le compostage, le paillage avec des déchets biologiques et les méthodes de multiplication.

La gestion des déchets représente un défi sur les petites îles comme Abaiang. Il est important de s’assurer que l’île respecte les règles des méthodes biologiques et protège son environnement. Des discussions d’ordre pratique ont été menées sur la manière de réutiliser et de recycler les déchets non-biologiques. Il a été convenu de poursuivre le nettoyage de toute l’île à l’échelon des villages et des ménages, et d’organiser un concours annuel avec le soutien de l’Association Kamwengaraoi et des gardiens pour s’assurer que chaque village et chaque propriétaire respectent les démarches de bonne gestion des déchets. Les gagnants des catégories village et ménage seront départagés pendant le mois d’octobre et recevront des prix en espèces.

Huit cent soixante-quinze personnes ont participé à la campagne de sensibilisation et environ 400 ménages ont signé un engagement visant à maintenir la démarche biologique d’Abaiang. Désormais, les habitants d’Abaiang créent des groupes de producteurs dans les villages qui produisent du sucre de sève de cocotier, soutenant ainsi la certification biologique et permettant de maintenir la propreté et la bonne santé de leur île.
 

Pacific Organics is the key contributor to sustaining our cultures and improving farmer livelihoods, communities, people’s health and the environment in the Pacific.

Organic Pasifika arose from the belief that our traditional organic farming practices when strengthened, coordinated and shared will meet the changing needs of our region and peoples and carrying us forward into the future.